Je consulte
les questions et les décodages

Rechercher
Le 18/03/2020
En cette période d’épidémie, doit-on faire les rappels des vaccins de nos enfants ?
Absolument, sauf en cas de symptômes.
 
Chez l’enfant, les rappels de vaccination sont essentiels car ils garantissent une protection efficace pendant des années contre des maladies potentiellement plus dangereuses que la COVID-19 (infection par le coronavirus SARS-CoV-2). Il est donc indispensable de les faire, sous peine de devoir tout refaire plus tard et de laisser les enfants sans protection efficace contre ces maladies dangereuses.
Rappelons que, chez les enfants, la COVID-19 est bénigne dans la très grande majorité des cas. La stimulation du système immunitaire par les vaccins ne les rendra pas plus vulnérables (mais ne les rendra pas plus résistants à cette infection virale).
Bien sûr, si votre enfant souffre actuellement de fièvre ou d’une autre maladie aiguë, il est essentiel de reporter le rappel des vaccinations. Dans le doute, si votre enfant souffre de problèmes de santé particuliers, interrogez votre médecin traitant ou votre pédiatre qui sauront vous donner des conseils adaptés à l’état de santé de votre enfant.
 
Sources
Vaccination Info Service
Le 18/03/2020
COVID-19 : pourquoi confiner les Français et limiter les déplacements ?
 
Pour permettre au système de santé de prendre en charge les cas sévères.
 
Le 17 mars 2020, le gouvernement a mis en place des mesures visant à limiter les interactions sociales et les déplacements des Français, dans le but de ralentir la progression de l’épidémie de COVID-19 (infection par le coronavirus SARS-CoV-2). Ces mesures, le « confinement », sont destinées à éviter que les hôpitaux ne soient plus en mesure de prendre correctement en charge les personnes qui développeront une forme sévère de cette infection. Pourquoi cette stratégie ? En existe-t-il d’autres ?
 
Voir la réponse complète
Le 18/03/2020
COVID-19 : comment se protéger des fausses rumeurs ?
 
Voici quelques règles simples pour vous protéger des informations fausses et inutilement alarmantes qui circulent sur l’épidémie de COVID-19.
 
« Le frère du cousin de ma voisine a assisté à une conférence de médecins où ils disaient qu’il fallait… » Depuis le début de la pandémie de COVID-19 (due au coronavirus SARS-CoV-2), combien de fois avez-vous reçu ce genre de message, sur les réseaux sociaux ou par SMS/Whatsapp ? Il semble que, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, certaines personnes ne puissent pas s’empêcher de faire circuler des informations sans les vérifier. Résultat : l’angoisse monte et nous nous perdons dans des conseils contradictoires.
Alors comment faire ?
 
Voir la réponse complète
Le 18/03/2020
COVID-19 : L’ibuprofène doit-il être évité en cas de symptômes ?
Par précaution, même s’il n’existe pas de consensus international sur le sujet.
 
Dans un tweet, le Ministre des affaires sociales et de la santé a récemment mis en garde contre l’usage des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétoprofène, etc.) pour soulager les symptômes de la COVID-19 (infection par le coronavirus SARS-CoV-2), sous peine d’augmenter le risque de forme sévère.
Une mise en garde similaire avait été publiée en 2014 et 2019 (donc avant l’épidémie de COVID-19) concernant, respectivement, la varicelle et divers types d’infections bactériennes chez les enfants. Une évaluation européenne est en cours pour confirmer, ou non, cette suspicion. Les personnes qui prennent ces médicaments dans le cadre d’une maladie chronique ne doivent pas cesser leur traitement en l’absence de symptômes d’infection (fièvre, courbatures, toux, par exemple).
 
Voir la réponse complète
Le 02/03/2020
Pour lutter contre les idées fausses concernant le coronavirus SARS-CoV
Stimulées par la médiatisation du sujet, de nombreuses idées fausses circulent sur le nouveau coronavirus SARS-CoV (COVID-19) et sur les manières de s’en protéger. Le point sur quelques affirmations erronées qui circulent sur les réseaux sociaux.
Voir la réponse complète