Je consulte
les questions et les décodages

Rechercher
Le 01/04/2020
Le chocolat est-il vraiment un antidépresseur naturel ?
Non, mais il est apprécié par les personnes souffrant de dépression.
Le chocolat (on parle ici de chocolat noir, le plus riche en substances propres au cacao) est un aliment qui contient de nombreux minéraux (magnésium, potassium, phosphore, calcium, fer, etc.) et des substances d’origine végétale ayant des effets sur le système nerveux.
Parmi celles-ci, la caféine, substance excitante, et la théobromine, une substance aux effets similaires à ceux de la caféine (et qui, c’est important à savoir, est toxique pour les animaux de compagnie et responsable de décès fréquents chez les chiens ayant déniché une tablette de chocolat).
 
Voir la réponse complète
Le 19/12/2019
Le chocolat est-il bon pour le cœur ?
Probablement, avec une consommation modérée.
 
La question de l’influence de la consommation de chocolat sur la santé du cœur et des vaisseaux a suscité un très grand nombre d’études scientifiques. Globalement, elles ont quasiment toutes trouvées qu’une consommation modérée et régulière de chocolat (plutôt de chocolat noir) est liée à une réduction du risque d’accident cardiovasculaire (infarctus, AVC, essentiellement). À condition que cette consommation soit modérée : une consommation importante semble augmenter le risque cardiovasculaire (probablement en augmentant le risque de surpoids).

Quelques remarques néanmoins. D’abord, ce sont quasiment toutes des études dites observationnelles : dans diverses populations, on a comptabilisé les accidents cardiovasculaires pour chaque personne ainsi que leur consommation spontanée de chocolat. Résultat : les personnes qui consomment régulièrement du chocolat ont un risque cardiovasculaire réduit. Mais rien ne dit que ce soit vraiment le chocolat qui soit responsable de cette réduction du risque. Peut-être que les personnes qui consomment du chocolat sont aussi celles qui consomment du café et que ce soit le café qui apporte des bénéfices. Dans ce cas, la consommation de chocolat serait juste un marqueur de comportements alimentaires favorables.
Pour être sûr du rôle du chocolat, il faut faire une étude comparée entre des personnes prenant du chocolat et d’autres prenant un placebo. Une trentaine d’études de ce type ont été menées ces dernières années, mais elles ont plutôt mesuré les effets du chocolat sur la pression sanguine, les taux de cholestérol, la santé des vaisseaux sanguins, etc., avec des effets positifs inconstants selon les études. Aucune n’a mesuré l’impact du chocolat sur la survenue d’accidents cardiovasculaires.

En conclusion, il est trop tôt pour en être certain mais il semble que la consommation modérée de chocolat puisse être un facteur positif pour la santé du cœur et des vaisseaux, à condition bien sûr de respecter par ailleurs les autres recommandations pour la santé cardiovasculaire : alimentation équilibrée, activité physique régulière, arrêt du tabac, contrôle régulier de la pression artérielle et du taux de cholestérol et de sucre dans le sang.
 
Sources
 
Un article de 2016 qui fait la synthèse de ce que l’on sait aujourd’hui sur le sujet
 
Quelques études observationnelles sur chocolat et santé du cœur et des vaisseaux
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5537803/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4987462/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4646420/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3039704/
 
 
Voir la réponse complète
Le 03/12/2019
Le chocolat constipe-t-il ?
Non, ce serait plutôt l’inverse.
 
Contrairement à une idée reçue tenace, le chocolat ne constipe pas. Aucune étude n’a montré ce type d’effet.
De plus, le chocolat noir contient en moyenne 10 g de fibres alimentaires pour 100 g et de la caféine (sous le nom de théobromine). Ces deux nutriments ont plutôt tendance à accélérer le transit intestinal. Une consommation excessive de chocolat noir peut d’ailleurs se traduire par de la diarrhée ! Des études récentes menées en Corée du Sud ont étudié les effets laxatifs du chocolat sur des rats artificiellement constipés, avec succès.
 
Sources
La fiche CIQUAL du chocolat noir moyen, Anses
Une étude sur les effets laxatifs du chocolat chez les rats, 2019
Le 14/10/2019
Le café, le thé et le chocolat provoquent-ils des calculs rénaux ?  
Le chocolat, le cacao et, dans une moindre mesure, le thé noir et le café soluble.
Les calculs rénaux peuvent être de diverses natures, selon les minéraux qui les constituent. Les recommandations nutritionnelles relatives au chocolat, au thé et au café concernent les calculs rénaux constitués d’oxalate de calcium (75 % des calculs rénaux observés de nos jours). Dans ce cas, mieux vaut réduire sa consommation d’aliments riches en oxalates.
 
Le chocolat et le cacao sont très riches en oxalates, ils doivent donc être consommés avec modération. Le thé noir en contient aussi mais dans une moindre mesure, et il apporte de l’eau, nécessaire pour éliminer les oxalates. On peut en boire sans excès, en évitant de le faire trop infuser ou en préférant le thé vert.
Concernant le café, il semble que ce soit essentiellement le café instantané qui soit riche en oxalates. Les oxalates se trouvent aussi dans les asperges, la rhubarbe, le cresson, l’oseille, les épinards, les figues, les betteraves, etc.
 
Rappelons les autres conseils alimentaires en cas de calculs oxalocalciques :
  • Buvez au moins deux litres d'eau par jour. Lorsqu’il fait chaud, ou lors d’activité sportive, il est nécessaire de boire davantage, au moins trois litres dans la journée. Évitez les eaux minérales trop riches en sels minéraux (en particulier en calcium comme Contrex, Hépar ou Vittel). Les eaux minérales riches en bicarbonates (Vichy Célestins, Vichy Saint-Yorre, par exemple) sont à privilégier.
  • Réduisez votre consommation de protéines (viandes et produits laitiers). La consommation quotidienne de protéines ne devrait pas dépasser un gramme de protéines par jour et par kilo de poids (par exemple, 70 g par jour pour un homme de 70 kg).
  • Réduisez votre consommation de sel. Les personnes qui souffrent de calculs oxalocalciques devraient essayer de consommer moins de cinq grammes de sel de cuisine par jour.
  • Enrichissez votre alimentation en fruits et légumes de toutes sortes, en particulier ceux riches en potassium qui favorise l’élimination du calcium : banane, pommes de terre, fèves, par exemple.
 
Sources
« Calculs urinaires : la solution est dans l’assiette ! », Association française d’urologie, 2015
http://www.urologie-sante.fr/fileadmin/medias/afu/communiques/2015-12-07_calculs-urinaires.pdf
 
Le 24/06/2019
Le cacao (chocolat chaud) fait-il grossir ?
Oui, si on en boit trop et trop souvent.
Partons sur la base d’un bol de 250 ml de chocolat chaud, moyennement sucré et préparé avec du lait demi-écrémé. Ce bol apporte 160 kcal, 27,5 grammes de glucides (dont 23,6 g de sucre, le reste étant de l’amidon), 2,5 g de matières grasses et 6,8 g de protéines.
On voit qu’il s’agit d’une boisson aussi sucrée qu’un cola sucré (qui contient 25,5 g de sucre pour 250 ml) mais nettement plus calorique (250 ml de cola sucré apportent 105 kcal), en particulier du fait de la teneur en matières grasses.
Un peu donc tirer la conclusion que les conseils relatifs aux boissons gazeuses de type cola s’appliquent encore plus au chocolat chaud : ne pas en abuser et garder sa consommation occasionnelle pour éviter le surpoids et l’obésité.
 
Sources
Tables CIQUAL de la valeur nutritive des aliments
https://ciqual.anses.fr/#/aliments/19122/boisson-lactee-aromatisee-au-chocolat-sucree-au-lait-partiellement-ecreme-enrichie-et-ou-restauree-en-vitamines-et-ou-mineraux