Je consulte
les questions et les décodages

Rechercher
Le 08/02/2021
Un jus de citron tiède à jeun est-il vraiment bon pour la santé ?
On n’en sait rien.
 
Elle tourne, elle tourne la rumeur sur le web et les réseaux sociaux… Boire un jus de citron tiède à jeun le matin apporterait une multitude de bienfaits pour la santé : détoxification, perte de poids, soulagement des ballonnements et problèmes d’intestin, prévention du cancer et des effets de l’âge… la liste est longue.

Peu sucré, riche en vitamines C et B9 (folates), en potassium, phosphore, fer et en anti-oxydants, le jus de citron est, comme tous les jus d’agrumes, un aliment intéressant du point de vue nutritionnel, essentiellement comme source de vitamine C. Donc, sur le principe, un jus de citron tous les jours, pourquoi pas ?

Tiède, pourquoi tiède ? Les nombreux partisans du jus de citron tiède expliquent que, glacé, ce n’est pas bon pour la digestion et que, chaud, cela pourrait détruire les vitamines. Mais aucune explication sur le fait de le boire tiède plutôt qu’à température ambiante. Ou alors tiède veut dire à température ambiante ? Mystère.

À jeun, pourquoi à jeun ? L’idée défendue est de prendre son jus de citron une demi-heure avant le petit déjeuner. Supposément pour qu’il agisse mieux, un peu à la manière de certains médicaments à prendre à jeun. Certains évoquent également le fait que, pris à jeun, le jus de citron serait plus alcalinisant pour l’organisme (c’est-à-dire plus à même d’augmenter temporairement le pH du sang). Et qu’un régime alcalinisant serait bon pour la santé. Le souci, c’est que si vous recherchez un effet alcalinisant, le jus de citron est bien moins efficace que le jus d’orange. En fait, il n’est quasiment pas alcalinisant selon une étude assez bien faite publiée en 2006.

Sur les bienfaits du jus de citron tiède à jeun le matin, la science ne dit… rien ! Absolument aucun morceau de science à se mettre sous la dent. L’effet alcalinisant semble absent, la richesse en vitamine C confirmée. Quant aux effets sur les intestins, la perte de poids et le cancer, cela reste de la spéculation pure.
Ce qui est certain avec le jus de citron, c’est qu’il est acide. Et l’émail des dents n’aime pas les attaques acides qui font le lit des caries. Pour cette raison, certains défenseurs du jus matinal recommandent de le diluer avec beaucoup d’eau, voire de le boire à la paille pour qu’il n’entre pas en contact avec les dents.

Certaines personnes qui ont suivi les conseils des bloggeurs sur le jus de citron à jeun ont signalé avoir connu de plus fréquents épisodes de brûlures d’estomac ou de reflux acides. Il est probable que cet effet indésirable soit essentiellement présent chez des personnes qui ont déjà une tendance aux acidités gastriques. Donc probablement à éviter si c’est votre cas.
 
Pour en savoir plus
 
La composition du jus de citron maison (tables Ciqual, Anses)
L’article d’un médecin néphrologue sur l’effet des jus d’agrumes sur le pH de l’organisme, 2018
L’étude de 2006 sur le pouvoir alcalinisant des jus d’agrumes (en anglais, expliquée en français dans la référence ci-dessus)
Le 25/01/2021
Boire un jus d’orange à jeun le matin est-il mauvais pour la santé ?
Non, c’est une bonne source de vitamine C, mais pas plus d’un verre.
 
Les jus de fruits (ou de légumes) sont une bonne source d’eau (pour s’hydrater), de vitamines (en particulier, la vitamine C) et de substances anti-oxydantes, les polyphénols (ou flavonoïdes). Un verre de 150 ml de jus de fruits, c’est une demi-portion des célèbres 5 fruits et légumes par jour !

Un verre de 150 ml de jus d’oranges fraîchement pressées contient environ 80 mg de vitamine C (entre 70 et 90 mg selon les oranges). Les apports nutritionnels conseillés sont de 110 mg par jour pour un adulte et de 120 mg par jour chez la femme enceinte. Les fumeurs ont des besoins accrus en vitamine C : il leur est conseillé d’en ingérer entre 200 et 250 mg par jour. Un verre de jus d’oranges maison semble donc représenter un peu moins que la dose minimale requise pour un adulte.

Mais les recommandations nutritionnelles rappellent que les jus de fruits, même maison, sont aussi riches en sucre que les sodas : autour de 15 g pour 150 ml pour le jus d’orange maison. Ainsi, du fait de leur richesse en sucre, les autorités de santé recommandent de limiter sa consommation de jus de fruits à 1 verre par jour.
 
Sources
 
Table CIQUAL des aliments
Jus d’orange maison : https://ciqual.anses.fr/#/aliments/2013/jus-d'orange-maison
Les recommandations des autorités de santé sur les boissons sucrées
Le 05/01/2021
Faut-il éviter le jus de pamplemousse quand on prend des médicaments ?
Oui, pour une vingtaine de substances médicamenteuses.
Le pamplemousse, en fruit ou en jus, contient des substances, les furanocoumarines, qui inhibent une enzyme de notre système de détoxification, appelée CYP3A4 (une forme d’une enzyme nommée cytochrome P450). La conséquence de cette inhibition par le pamplemousse est que notre organisme a plus de mal à éliminer certains médicaments. Prise après prise, ceux-ci s’accumulent dans le corps et le risque d’effets indésirables, parfois graves, augmente.
Plus rarement, le jus de pamplemousse peut diminuer l’efficacité d’un médicament.
Voir la réponse complète
Le 17/12/2020
Quel aliment pour favoriser la pousse des cheveux ?
Aucun en particulier.

Si aucune étude scientifique n’a identifié d’aliment qui favorise la pousse des cheveux, une vitamine semble contribuer à la santé des cheveux en général. Après examen des données scientifiques, les autorités sanitaires européennes ont en effet estimé que :
  • les compléments alimentaires contenant de la vitamine B8 (biotine) peuvent prétendre contribuer au maintien de cheveux en bonne santé si et seulement si ces produits contiennent au moins 7,5 microgrammes de vitamine B8 (biotine) pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion. Par contre, les compléments alimentaires contenant de la vitamine B1 (thiamine) ou B5 (acide pantothénique) ne peuvent PAS prétendre être indispensables à la santé des cheveux, des ongles ou de la peau.
  • les compléments alimentaires contenant de la cystéine ou de la méthionine (acides aminés soufrés) ne peuvent PAS prétendre améliorer la pousse et la qualité des cheveux, ni arrêter la chute des cheveux.
  • enfin, les produits contenant de la levure de bière ou des extraits de levure de bière (béta-glucanes) ne peuvent PAS prétendre contribuer à la santé de la peau, des cheveux ou des ongles.
Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour ces compléments alimentaires à l’exception de ceux contenant de la vitamine B8 (biotine). Cette vitamine se trouve en quantités intéressantes dans le jaune d’œuf, le foie, les rognons, le lait, le soja, l’avoine, les champignons, les graines germées, la levure de bière et la gelée royale.
Par ailleurs, les vertus des algues pour la santé des cheveux n’ont jamais été démontrées.

Sources
L’avis de L’EFSA sur l’ensemble des substances abordées dans cette réponse, 2020
Le 24/11/2020
Les épinards sont-ils dopants ?
Ils contiennent de petites quantités d’une substance probablement dopante.
 
Votre question fait référence à une étude allemande récente qui a testé le pouvoir dopant (en augmentant la masse musculaire) d’une substance, l’ecdystérone, présente dans les épinards (mais aussi les asperges, la racine de Maral  - Rhaponticum carthamoides, ou le cyanotis – Cyanotis vaga).
L’ecdystérone a fait l’objet de nombreuses études sur les sportifs et on suspecte qu’elle ait été utilisée par les athlètes soviétiques dans les années 1980. Elle agit sur les récepteurs estrogéniques (ceux sensibles aux hormones sexuelles féminines), à l’inverse des stéroïdes « classiques » qui agissent sur les récepteurs à la testostérone. De nombreux compléments alimentaires destinés aux sportifs contiennent de l’ecdystérone.
Cette nouvelle étude a administré deux dosages d’ecdystérone à des sportifs et comparé leurs résultats à ceux d’un groupe témoin recevant un placebo. Les 46 sportifs de l’étude ont été soumis au même entrainement et aux mêmes épreuves.
L’administration quotidienne de 12 ou 48 mg d’ecdystérone pendant 12 semaines a significativement augmenté la masse musculaire des personnes qui en prenait (pour l’anecdote, les chercheurs pensaient administrer 200 et 800 mg d’ecdystérone, mais l’analyse a posteriori des gélules utilisées a révélé des concentrations bien inférieures).
Étrangement, l’administration d’ecdystérone a seulement augmenté les performances des muscles du haut du corps (mesurées sur un banc de presse), mais pas celles des muscles des jambes (mesurées par des sauts et des squats), malgré l’augmentation de volume de ces derniers. L’augmentation des performances des muscles du haut du corps était d’environ 11 % en moyenne. Les auteurs ont du mal à expliquer pourquoi l’effet était limité au haut du corps. Néanmoins, ils concluent que l’ecdystérone devrait être inscrite sur la liste des substances dopantes.
Combien faut-il manger d’épinards pour parvenir à ingérer 48 mg d’ecdystérone ? La réponse semble varier selon le mode de culture et le type d’épinard envisagé. Selon l’une des auteurs de l’étude, un kilogramme d’épinards contiendrait entre 50 et 800 mg d’ecdystérone. Il faudrait donc en consommer quotidiennement entre 65 grammes et 1 kg, selon le type d’épinard. N’est pas Popeye qui veut…
 
Sources
 
L’étude allemande récente sur l’ecdystérone, 2020