Je consulte
les questions et les décodages

Rechercher
Le 27/10/2018
Le palmier nain (saw palmetto) est-il efficace pour les problèmes de prostate ?
Peut-être.
La prostate est une petite glande de la taille d'une noix située sous la vessie. Elle sécrète des fluides entrant dans la composition du sperme. Elle entoure la partie supérieure de l'urètre, le tube urinaire, à l'endroit où celui-ci rejoint la vessie.
Cette glande a tendance à prendre du volume à l’approche de la quarantaine, et continue à grossir avec l'âge. Chez certains hommes, la glande prostatique peut dépasser de plus de sept fois sa taille initiale. Si la prostate devient trop volumineuse, elle risque d'étrangler l'urètre et de gêner l'émission d'urine. Cette croissance excessive est appelée hypertrophie bénigne de la prostate ou hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) ou adénome de la prostate.
L’HBP ne provoque aucun symptôme chez deux tiers des hommes de plus de 50 ans, mais les risques de voir se développer une HBP symptomatique augmentent avec l'âge : après 60 ans, 60 % des hommes en souffrent et ce chiffre passe à 90 % après 85 ans.
Le palmier nain (Serenoa repens ou saw palmetto) est un arbuste dont les baies contiennent des stérols, substances qui auraient la propriété de soulager les symptômes de l’HBP.
La Commission E (chargée des produits de phytothérapie au Ministère de la Santé allemand) et l'Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l'usage du palmier nain dans « le traitement des difficultés urinaires liées à l'HBP ».
L’Agence européenne du médicament (EMA) accorde le statut d’« usage médical bien établi dans le traitement symptomatique de l’HBP » uniquement aux extraits de palmier nain obtenus avec l’hexane comme solvant d’extraction. De plus, elle n’accorde le statut d’« usage traditionnel pour soulager les symptômes du bas appareil urinaire liés à l’HBP » qu’aux extraits de palmier nain obtenus avec l’éthanol comme solvant d’extraction.
Néanmoins, en 2012, une analyse croisée d’une vingtaine d’essais cliniques publiée par la Cochrane Library n’a pas pu confirmer la supériorité d’extraits de Serenoa repens vis-à-vis d’un placebo dans le traitement des symptômes de l’HBP.
En France, des médicaments à base d'extraits de palmier nain sont disponibles pour soulager les symptômes de l’HBP, dont un seul utilise l’hexane pour extraire les principes actifs et aucun n’utilise l’éthanol.
 
Sources
La fiche monographique de l’EMA sur le palmier nain, 2015.
https://www.ema.europa.eu/documents/herbal-monograph/final-european-union-herbal-monograph-serenoa-repens-w-bartram-small-fructus_en.pdf
 
L’analyse croisée d’études publiée par la Cochrane Library, 2012.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3513282/